L’AFMPS affine les mesures pour éviter les pénuries de médicaments

La Belgique opère comme une plaque tournante logistique pour certains médicaments. Dès lors, l’interdiction d’exportation en dehors de l’EEE (Espace Economique Européen) pourrait conduire d’autres pays à ne pas avoir accès à ces médicaments. C’est pourquoi l’interdiction d’exporter est remplacée par une obligation de notification à l’AFMPS. Dans l’intérêt des patients belges, l’AFMPS peut toujours interdire les exportations.

Le 01.04.2020 l’AFMPS a pris un nombre de mesures pour éviter la pénurie de médicaments dans le cadre de la pandémie de corona virus (COVID-19). Ces mesures ont été affinées dans la version consolidée de la décision de l’administrateur général de l’AFMPS ; plusieurs mesures d’urgence ont été prises afin de lutter contre les pénuries de médicaments relatifs à la pandémie du SARS-CoV-2.